Mes signets

Mes événements

  • Start
    Location
    End
    Language
Actualité

Du laboratoire au marché – deux nouvelles études de cas mettent en lumière les chemins conduisant au succès

Case Studies Technology Transfer Keyvisual

L'OEB publie aujourd'hui deux nouvelles études de cas et un podcast dans sa série consacrée à la manière dont le transfert de technologie émanant d'équipes de recherche universitaires peut créer de nouvelles entreprises, de nouveaux emplois et de nouveaux marchés. Cette série comporte des exemples venant d'Autriche, d'Italie, d'Irlande, de Suède et de Turquie. Chaque étude de cas donne des conseils aux chercheurs et aux petites et moyennes entreprises (PME) afin de les aider à mieux utiliser le système des brevets. Elles montrent comment les entreprises peuvent adapter leur stratégie de brevets en fonction de leur croissance, pour réagir à des menaces et à des opportunités, tout en équilibrant les problèmes de trésorerie durant les premières années de fragilité.

La première étude de cas porte sur Blubrake, une entreprise dérivée issue du Politecnico di Milano qui a développé un système antiblocage des roues primé pour les vélos électriques et les vélos-cargos électriques. L'incubateur e-Novia, apportant son expertise industrielle combinée à une stratégie intelligente en matière de dépôt de brevets, a contribué à transformer les chercheurs universitaires en entrepreneurs et leur technologie en succès sur le marché. Malgré la crise économique provoquée par la pandémie de COVID-19, l'entreprise a connu une croissance rapide en apportant de la sécurité à la mobilité verte. Le podcast qui accompagne cette étude présente Fabio Todeschini, co-fondateur et directeur général de Blubrake, ainsi que Massimiliano Granieri, expert en transfert de technologie et rédacteur de l'étude de cas, et examine, de leur point de vue, le parcours de Bluebrake depuis le laboratoire de recherche jusqu'au marché.

La seconde étude de cas se penche sur les technologies d'impression 3D de Cubicure, une des réussites parmi les entreprises dérivées  qui émanent de l'Université technique de Vienne et qui sont nées de la PI développée en collaboration avec le partenaire industriel Ivoclar. Une stratégie à long terme de la part des experts en transfert de technologie de l'université, basée sur une répartition intelligente des droits d'utilisation des brevets, a conduit à une commercialisation par Ivoclar et à la création de plusieurs start-up qui continuent à se soutenir mutuellement.

Deux autres études de cas venant d'Allemagne et du Portugal suivront le mois prochain, ainsi qu'une série de podcasts sur notre chaîne Talk Innovation.

Informations complémentaires

Partager l’information ...