Mes signets

Mes événements

  • Start
    Location
    End
    Language
Actualité

De nouvelles études de cas montrent le chemin de la réussite

Technology transfer case studies

Aujourd'hui, l'OEB développe encore ses activités de conseil aux petites et moyennes entreprises (PME) afin d'aider ces dernières à mieux exploiter le système de brevets, en lançant une nouvelle série d'études de cas sur l'innovation concernant les entreprises issues d'universités européennes ou d'organismes de recherche publics (ORP). Les PME, les universités, les ORP et les inventeurs individuels européens sont à l'origine de plus du quart de toutes les demandes de brevet déposées à l'OEB. Ce sont des moteurs essentiels de l'innovation, de l'emploi et de la croissance économique.

Cette nouvelle série d'études de cas sur le transfert de technologie présente les essaimages et les jeunes pousses d'Autriche, d'Allemagne, d'Italie, d'Irlande, de Suède et de Turquie, avec des technologies innovantes pour de nouveaux textiles, le traitement des plaies, la fabrication additive, de nouveaux capteurs optiques pour les éoliennes ainsi que des systèmes de freinage anti-blocage pour des vélos électriques. Trois études de cas ont déjà été publiées aujourd'hui et d'autres suivront au cours de l'année.

La première étude de cas concerne Oxeon, une entreprise de fabrication de matériaux en fibre de carbone tissée innovante co-fondée par l'inventeur de cette nouvelle technologie de tissage. Cette entreprise issue de l'Université technologique de Chalmers en Suède a remporté des prix pour sa croissance rapide et son tissu résilient a été utilisé dans divers équipements sportifs et récemment afin de recouvrir les pales d'Ingenuity – le premier hélicoptère de la NASA déployé sur Mars.

La deuxième étude de cas décrit la création de Dermis Pharma, une entreprise fondée par quatre inventrices d'une université turque. Malgré les difficultés rencontrées lors de leur tentative initiale d'accorder une licence sur leur technologie qui contribue à guérir les plaies chroniques à un stade précoce, elles n'ont pas baissé les bras. Grâce à une PI forte, elles sont parvenues à obtenir le financement nécessaire pour développer leur produit et réaliser des essais cliniques onéreux, et ont finalement suscité l'intérêt d'un acteur important qui a accéléré le processus de commercialisation.

La troisième étude de cas porte sur un nouvel appareil d'entraînement pour traiter l'incontinence urinaire d'effort, un problème qui affecte des centaines de millions de personnes dans le monde. Une collaboration dans le domaine de la recherche entre le University College de Dublin et l'entreprise Bio-Medical Research (BMR) a conduit au brevetage d'une solution innovante suivie de la création d'Atlantic Therapeutics, un essaimage de BMR, en vue de lever les fonds nécessaires pour financer une expansion dynamique du marché sur la base d'un portefeuille de brevets solide.

Ces nouvelles études de cas seront accompagnées par une série de podcasts sur notre chaîne "Talk Innovation". Dans le premier podcast, mis en ligne aujourd'hui, l'histoire du succès commercial d'Oxeon est présentée par son vice-président responsable du marketing et des ventes, Andreas Martsman, et l'auteur de l'étude de cas, Caroline Pamp. Ils échangent leurs vues sur le chemin parcouru depuis le laboratoire de l'université jusqu'au marché qui n'aurait pas été possible sans protection par brevet.

Pour plus d'informations :

Partager l’information ...