Mes signets

Mes événements

  • Start
    Location
    End
    Language
Actualité

Tenue en ligne de l'EEQ

Quelque 4 000 candidats, 5 examens répartis en 11 flux, 130 pages d'examen en plusieurs langues, 24 heures d'examen en 5 jours, 80 surveillants en ligne, 400 personnes associées aux préparatifs, un environnement d'examen sécurisé, ainsi qu'une supervision audio et vidéo : du 1er au 5 mars, l'OEB a organisé avec succès le premier e-EEQ. Pour la toute première fois, les candidats ont passé l'examen en ligne dans le lieu de leur choix, partout dans le monde.

La formation et la qualification des mandataires en brevets en Europe ont pu ainsi se poursuivre malgré la pandémie, tandis que le nouveau format numérique a permis de maintenir le niveau élevé de qualité et de sécurité de l'examen. Une surveillance à la fois audio et vidéo a été assurée, et les candidats ont répondu aux questions et aux épreuves dans un environnement d'examen en ligne verrouillé.

La tenue en ligne de l'examen a apporté des avantages à différents niveaux : les candidats à l'examen ont pu saisir leurs réponses sur un ordinateur et rechercher les documents de façon numérique, et ils ont pu éviter des déplacements, ce qui a signifié pour eux des économies de temps et d'argent et moins de stress ; l'OEB a pu quant à lui moderniser et simplifier les procédures ; enfin, le passage au numérique a également été bénéfique à l'environnement, puisqu'il a entraîné une diminution du nombre de déplacements et une baisse considérable de la consommation de papier. De plus, la tenue en ligne de l'examen rend celui-ci accessible, à l'avenir, à un nombre encore plus grand de candidats issus des quatre coins de l'Europe.

Ce qui avait été initialement planifié comme un changement fondamental pour les années à venir a été avancé en raison de la pandémie de COVID-19. Dans le cadre du Plan stratégique 2023, l'OEB prévoit de proposer l'EEQ intégralement en ligne, avec une éventuelle révision du cadre juridique, du format et du contenu de l'examen. En raison de la pandémie, et après l'annulation de l'EEQ 2020, le défi majeur – tenir l'examen en ligne – a été relevé avec succès en l'espace de quelques mois seulement.

Ces derniers mois, l'OEB a travaillé avec l'epi, des utilisateurs et des associations de professionnels, et a pris de nombreuses mesures pour garantir le bon déroulement de l'examen. Tout au long de ce processus, la priorité absolue a été d'informer régulièrement les candidats au sujet du nouveau système et de leur permettre de tester leur propre équipement avant le véritable examen. La mise à jour constante de la FAQ et des informations publiées sur la page Internet relative à l'EEQ a été complétée par trois examens blancs et trois séminaires en ligne publics.

Le nouveau format a très bien fonctionné. Seul le déroulement de l'épreuve D1.1 a été perturbé : l'épreuve était, dans un premier temps, disponible uniquement en allemand, et non également en anglais ou en français, ce qui a été résolu rapidement – en l'espace de quelques minutes. En réponse à cette perturbation, le jury d'examen de l'EEQ a publié un message sur la page Internet consacrée à l'EEQ, afin de rassurer les candidats quant au fait que la notation serait effectuée de telle sorte qu’aucun candidat ne serait pénalisé par cet événement.

L'EEQ est généralement considéré comme l'un des examens professionnels les plus exigeants. Depuis 1979, plus de 10 000 candidats de toute l'Europe ont déjà été reçus à l'examen. Il s'agit en outre de l'un des seuls examens de ce genre à ouvrir la voie à l'exercice d'une profession véritablement européenne.

Informations supplémentaires

Partager l’information ...