Mes signets

Mes événements

  • Start
    Location
    End
    Language
Actualité

Mathias Fink et Mickael Tanter (FR)

Finalistes du Prix de l'inventeur européen 2021

Mathias Fink and Mickael Tanter (FR)

Vidéo supplémentaire :

Catégorie : Recherche

Secteur : Dispositifs médicaux

Entreprise : SuperSonic Imagine

Numéros du brevet : EP2561380EP2342582EP1866667EP1546757 et EP1531734

Invention : Procédé d'imagerie ultrasonore utilisant des ondes de cisaillement

Une plateforme d'imagerie ultrasonore numérique mise au point par les physiciens français Mathias Fink et Mickael Tanter aide les médecins à détecter rapidement les pathologies telles que le cancer et les maladies hépatiques, sans avoir recours à des biopsies douloureuses et invasives. En permettant des diagnostics précoces et plus précis, l'innovation conduira à des traitements cliniques ciblés et efficaces, susceptibles de sauver des vies.

Le diagnostic des pathologies des tissus mous, telles que le cancer du sein ou les maladies hépatiques, est un processus incertain. Pour identifier leur évolution, les médecins doivent analyser de subtils changements structurels : les tissus malades deviennent plus rigides et moins élastiques, mais peuvent être extrêmement difficiles à distinguer des tissus sains. Par conséquent, les spécialistes doivent souvent trancher entre formuler un diagnostic négatif, qui pourrait être mortel s'il s'avère incorrect, et procéder à une biopsie invasive pour éliminer l'éventualité de la présence d'une pathologie. 

L'idée d'avoir recours à l'imagerie ultrasonore pour évaluer la raideur et l'élasticité d'un matériau a émergé lorsque Michael Tanter effectuait une thèse sous la direction de Mathias Fink au milieu des années 1990. Les deux scientifiques ont commencé à explorer la possibilité de mesurer la fermeté, et donc la maturation, du camembert à l'aide d'ondes de cisaillement - des ondes à basse fréquence exerçant une force de poussée. Ils ont cependant rapidement identifié le potentiel de cette technologie dans le domaine du diagnostic médical, appliquée à une zone de tissus. Ensemble, ils ont mis au point un prototype de plateforme  d'élastographie par ondes de cisaillement (EOC), qui émet des impulsions ultrasonores longue durée à vitesse supersonique. Le système breveté peut enregistrer 10 000 images par seconde, offrant ainsi un aperçu détaillé de l'évolution des ondes à travers les tissus et permettant de détecter d'infimes différences dans l'élasticité de ces derniers. Des images haute définition reposant sur un codage couleur et générées en temps réel fournissent désormais aux médecins un outil efficace et non invasif pour identifier les tissus atteints.

Efficacité pour les médecins, confort pour les patients

En 2006, dix prototypes d'EOC brevetés ont été installés dans des hôpitaux spécialisés dans le traitement du cancer du sein pour une phase de test initiale. Les dispositifs ont montré leur grande efficacité, réduisant de moitié les biopsies mammaires non nécessaires. Le succès de cette innovation a permis à Mathias Fink et Michael Tanter de commercialiser leur système d'imagerie EOC Aixplorer® en 2009, à travers leur start-up SuperSonic Imagine.

En 2017, une étude multicentrique internationale menée auprès de patients a confirmé les avantages de l'EOC dans le diagnostic de la fibrose hépatique. À ce jour, l'entreprise a vendu plus de 2 700 appareils, qui épaulent les spécialistes dans plus de 80 pays du monde. Mathias Fink et Michael Tanter demeurent parties prenantes de SuperSonic Imagine et interviennent en qualité de conseillers. Ils sont tous les deux professeurs à l'École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de Paris, une activité qui leur permet de combiner l'appréciation des besoins médicaux concrets et l'excellence de la recherche.  

  • Mathias Fink and Mickael Tanter (FR)

    Carlos Fermín Menéndez Díaz (left) and Antonio Corredor Molguero

  • Concrete mould for better breakwaters

    Concrete mould for better breakwaters

  • Carlos Fermín Menéndez Díaz (left) and Antonio Corredor Molguero

    Carlos Fermín Menéndez Díaz (left) and Antonio Corredor Molguero

Partager l’information ...