Mes signets

Mes événements

  • Start
    Location
    End
    Language
Actualité

Brevets et technologies spatiales

Prévisions météorologiques, télécommunications, climatologie, contrôle du trafic aérien : où en serions-nous aujourd’hui sans les technologies spatiales et satellitaires ? Cette industrie de plusieurs milliards d’euros est bien plus que le fondement sur lequel repose la vie numérique actuelle : les satellites de télécommunications sont les liens qui nous unissent les uns aux autres, l’observation de la Terre celui qui nous unit à notre planète.

Satellite (JPG)La science et l'exploration spatiales demeurent la mission essentielle d'organisations d'une cinquantaine de pays, opérant dans des domaines allant de l'aérodynamique et de la navigation avancée aux télécommunications de nouvelle génération, à l'activité aérospatiale, à la santé et à l'agriculture spatiale. Investissement de taille pour ses défenseurs, qu'ils soient publics ou privés, ce secteur considéré comme essentiel et stratégique favorise de plus en plus, selon l'OCDE, l'épanouissement d'activités commerciales liées à l'espace.

Le marché aval des produits et services spatiaux a une valeur estimée entre 114 et 125 milliards d'euros, mais celle-ci pourrait être bien supérieure. Les satellites de télécommunications, qui nous relient les uns aux autres, se taillent la part du lion avec quelque 66 milliards d'euros, suivis par les satellites de navigation (11 milliards), qui nous assurent d'être au bon endroit au bon moment. Sans oublier l'observation de la Terre qui a l'œil sur tout, de la déforestation tropicale aux inondations, pour quelque 750 millions d'euros.

Il n'est pas surprenant que les brevets spatiaux aient presque quadruplé en 15 ans, les États-Unis et l'Europe en tête, avec un volume non négligeable en provenance de la Fédération de Russie et d'Israël.

Brevets : traits d’union entre technologies spatiales et applications terrestres

Sur le marché concurrentiel mondial, l'innovation est aujourd'hui plus importante que jamais pour que l'Europe demeure en première ligne. Et les brevets jouent pour cela un rôle capital : ils garantissent un retour sur l'investissement en R&D et incitent à poursuivre les activités de recherche. La base de données Espacenet de l'OEB regorge de demandes de brevet européen publiées dans le domaine de l'espace, dont plus de 3200 pour les seules technologies de navigation par satellite.

L'économie est l'une des grandes bénéficiaires des innovations et des nouveaux produits et services découlant de l'activité de R&D menée dans le domaine spatial. L'espace est crucial pour l'économie et la société, notamment pour l'environnement, la résistance aux changements climatiques, la sécurité publique et civile, l'aide humanitaire et l'aide au développement, les transports et la société de l'information. Au Royaume-Uni, on estime à plus de 80 000 le nombre de personnes travaillant dans le secteur spatial, tandis que l'UE prévoit la création de 50 000 emplois pour son programme d'observation de la Terre uniquement.

Cette tendance est visible dans notre vie quotidienne, où la navigation par satellite (GPS dans nos voitures ou sur nos smartphones), l'observation de la Terre (Google Maps) et les retombées spatiales (tissus high-tech et nouvelles technologies médicales) sont devenues courantes. Comme le montrent les trois vidéos ci-après sur Eomap, Giaura et Kinexon, les entreprises innovantes ont besoin de brevets pour protéger leurs idées. Sans cela, les entreprises qui investissent dans le développement de technologies onéreuses, améliorant notre quotidien, pourraient être fragilisées par des concurrents offrant des prestations à des prix plus avantageux.

Quand la technologie spatiale descend sur Terre, elle a un impact positif sur la compétitivité, la croissance et la création d'emplois, et elle enrichit nos vies de nouveaux produits et services utiles. Grâce aux brevets, les technologies spatiales descendent de leurs nuages pour atterrir dans nos téléphones portables.

Vidéos

Screenshot from video Space and satellite technology – closer than you think De toute évidence, les sciences et technologies spatiales ne se limitent pas à une observation des étoiles avec des fusées et de brillants satellites tournant en orbite autour de la Terre. Les programmes spatiaux et satellitaires nous permettent bien évidemment de scruter plus que jamais l’espace pour découvrir de nouveaux corps célestes ou suivre les débris spatiaux. Mais ils portent aussi un œil vigilant sur la Terre, nous aident à observer les changements et apportent un éclairage nouveau sur les moyens de sauver la planète.

Les trois vidéos suivantes montrent des applications terrestres fascinantes de ces technologies « célestes » : que ce soient pour des choses simples comme la récolte de tomates, ou complexes comme la visualisation et l’utilisation des images satellites de la Terre, en passant par le suivi extrêmement précis des schémas d’attaque des footballeurs.

Screenshot from video on GIAURA – A surprising earthly application for space station technologyApplications terrestres

... quand la science spatiale descend sur Terre : technologies, matières et processus développés pour l’exploration spatiale, la Station spatiale internationale ou des satellites ayant d’autres « applications terrestres » possibles.

Screenshot from video on EOMAP – How space gives a new perspective on the worldObservation de la Terre

... au-delà de l’œil : utilisation d’une myriade de satellites pour améliorer nos connaissances de la surface de la Terre, nous aider à gérer l’environnement, réagir plus rapidement aux catastrophes et même cartographier les fouilles archéologiques.

Screenshot from video on KINEXON – high-precision localisation inspired by satellitesNavigation et localisation

... contact rapproché : de plus en plus de technologies et d’applications reposent sur la navigation par satellite…. indispensable aujourd’hui pour rester en contact, circuler en toute sécurité et plus encore.

Pour en savoir plus

Partager l’information ...